Des précisions utiles concernant le projet et la réalisation du lavoir et de la fontaine…

//Des précisions utiles concernant le projet et la réalisation du lavoir et de la fontaine…

Des précisions utiles concernant le projet et la réalisation du lavoir et de la fontaine…

Ces précisions semblent  s’imposer car, peut-être,   est-il  vrai que nous n’avons pas

suffisamment  communiqué sur les aspects de

ces travaux.

Madame  le Maire, Sandrine Cosserat explique cette démarche:

 » J’espère que les précisions suivantes pourront en rassurer certains sur ces travaux en cours.
D’abord sur la finalité. Difficile d’entendre qu’il s’agit d’un projet touristique. La motivation n’est pas là. C’est d’abord la recherche d’un lieu de convivialité de voisinage et de lien, comme nous en travaillons d’autres : la sortie des écoles, la place du château, les lieux de papote de Vière,… et d’autres à venir.
En supprimant les conteneurs poubelles, en refaisant un sol esthétique, en reprenant les enduits décrépis, en supprimant le trottoir, en augmentant les assises, en mettant des aménagements qui empêchent les voitures de s’y garer… nous voulons recréer un cadre avenant ou l’on ait l’envie, aux beaux jours, de se poser.
Je pense que sur cet aspect chacun convient de l’utilité de l’action.
Mme Barbour, fille de Mr Tissot, a même proposé de restaurer la fresque de son papa pour que nous puissions la poser à nouveau après la restauration. L’envie est de retrouver les composantes originelles et originales de ce lieu.

Si j’ai bien saisi, le chagrin vient surtout des 2 ouvrages patrimoniaux. Certains semblent avoir compris que nous enlevions le Lavoir. Qu’ils soient en partie rassurés, le Lavoir est bien sûr maintenu, en place, les enfants pourront continuer de se pendre à la poutre du milieu et de s’y cacher. Quant à la grande Fontaine, elle reste aussi sur la place du Lavoir.

Il y a toutefois effectivement un parti pris patrimonial qui a fait l’objet de nombreuses réflexions. 2 questions se sont posées :
– Le Lavoir
Ce lavoir a connu a priori 2 époques. Le lavoir bas en pierre, puis dans les années 60, une réhausse pour soulager le travail des lavandières, en béton armé. Cette réhausse a été très appréciée pour les femmes qui y œuvraient et il nous faudra, au travers de nos travaux d’explication historique, expliquer tout l’intérêt humain qu’avait représenté cet aménagement pour les genoux et les dos de celles qui passaient de nombreuses heures à laver.
Aujourd’hui, cette place n’a plus vocation à accueillir les lavandières et nous avons pris le parti d’y retrouver le lavoir d’antan, en pierre, pour à la fois mettre en valeur cette pierre (qui avait été recouverte de crépi) et l’eau, qui sera ainsi plus visible.
Le Lavoir, bien entendu reste, et en quelques sortes, il s’agit de le remettre en lumière.

– La Fontaine
Notre grande Fontaine est un bel ouvrage, nous y sommes très attachés. Elle était historiquement adossée au mur de la maison qui se trouvait juste à son dos, avant que cette maison ne soit supprimée et laisse sa place à la création du lavoir. Sa particularité est d’être, de fait, assez anormalement positionnée. Elle n’est plus adossée, elle occulte la vision du Lavoir et son pilier vertical « percute » le auvent du Lavoir.
Cette Fontaine est bien sûr à sa place près du Lavoir et ce mariage est tout à fait précieux pour notre village. En aucun cas nous ne souhaitons de divorce entre eux et, bien au contraire, il s’agit à la Fontaine de faire un pas de côté pour redévoiler le Lavoir et le remettre en valeur.

Qu’un regard plus attentif soit porté sur eux deux et que de nouvelles générations viennent continuer d’y jouer, s’y désaltérer, s’y cacher, y papoter, au son de l’eau qui coule… C’est le sens de ces travaux. Et bien entendu, des éléments végétaux viendront agrémenter à nouveau cet espace, cher à nos vies de Volonnais.

A la lumière de ces nouvelles explications, peut-être que l’incompréhension et leur chagrin seront moins grands !

2018-11-12T11:41:35+00:0011/11/2018|